Inscription au Rite d'engagement de l'ingénieur

Admissibilité

L’inscription au Rite d’engagement de l’ingénieur du Camp 3 sera ouverte du 13 janvier au 13 février 2022. L’inscription est ouverte uniquement aux :

Toute personne que ne répond pas à ces critères peut poser sa candidature en tant que candidat senior pour les cérémonies de 2023. Les soumissions des candidats seniors pour 2023 seront acceptées à partir d’octobre 2022.

Veuillez adresser toute question concernant la cérémonie à queens@camp3.ca (étudiants de Queen’s), rmc@camp3.ca (étudiants du CMR) ou seniorcandidates@camp3.ca (candidats seniors).

Détails des cérémonies

Mise à jour du 20 janvier 2022 : À la suite de l’annonce par le gouvernement de l’Ontario de l’assouplissement prévu des restrictions en matière de santé publique, nous étudions la possibilité d’organiser des cérémonies en personne. Notre capacité à le faire dépendra du respect du calendrier proposé par le gouvernement et de notre capacité à réserver un lieu approprié. Si nous organisons des cérémonies en personne, nous prévoyions également d’organiser des cérémonies en ligne pour ceux qui ne peuvent pas y assister en personne. De plus amples informations seront publiées ici au fur et à mesure que la situation se précisera.

Nous allons tenir les cérémonies du Rite de l’engagement de l’ingénieur de 2022 en ligne à l’aide de Zoom. La cérémonie pour les candidats seniors et les élèves du Collège militaire royal aura lieu le 13 mars 2022 à 13h. Les cérémonies pour les élèves de Queen’s University auront lieu le 20 mars 2022 à 11h, 13h, et 15h. Les certificats et les anneaux seront envoyés par la poste aux personnes qui auront complété le Rite en début d’avril.

Nous avons reçu des questions sur la raison pour laquelle nous prévoyons actuellement de tenir la cérémonie en ligne. La réponse courte est qu’avec la situation actuelle de pandémie, nous ne sommes même pas en mesure de réserver un lieu approprié pour une cérémonie en personne. Cela nous déçoit au moins autant que vous. Pour une réponse plus complète, veuillez consulter la lettre du gardien-en-chef de la Section 3 (disponible uniquement en anglais).

Information de préinscription

Veuillez regarder la brève vidéo, voir ci-dessous, et lire les informations suivantes, avant de vous inscrire à la cérémonie.

L’Engagement de l’ingénieur

Il faut retourner en 1922 pour retracer l’historique des Rites d’Engagement de l’Ingénieur au moment où sept Présidents-sortants de l’Institut canadien des Ingénieurs sont réunis à Montréal avec d’autres ingénieurs. Dans son allocution, le Professeur Herbert Haultain, ingénieur civil à l’Université de Toronto, exprime le besoin d’une organisation qui créerait un esprit de corps entre les ingénieurs canadiens. Il souhaite de plus le développement d’un engagement ou d’un énoncé solennel auquel souscrirait le jeune gradué en ingénierie.

L’accueil chaleureux des sept Présidents-sortants de l’Institut incite Haultain à écrire à Rudyard Kipling dont les poèmes et écrits font à l’occasion référence au travail de l’ingénieur. Il sollicite son aide pour rédiger un engagement solennel et une cérémonie appropriée à la prise de l’engagement. La réponse de Kipling est spontanée et contenait le texte d’engagement et les détails de la Cérémonie d’Engagement de l’Ingénieur.

Le rituel d’Engagement de l’Ingénieur vise simplement et uniquement à sensibiliser le nouvel ingénieur à sa profession et aux valeurs qui l’entourent tout en indiquant à l’ingénieur pratiquant ses responsabilités d’accueil et de support à ses nouveaux collègues prêts à travailler à ses côtés.

La Société des Sept Gardiens inc. est le dépositaire et l’administrateur des Rites d’Engagement de l’Ingénieur. Les sept Présidents-sortants de l’Institut canadien des Ingénieurs en 1922 en furent les premiers sept Gardiens. Des sections ont été créées dans diverses municipalités du Canada pour faciliter la gestion des Rites qui est la responsabilité de la Société. Entièrement autonome, elle n’a aucun lien avec les universités, sociétés techniques et associations provinciales canadiennes d’ingénieurs. Des droits d’auteur protègent le Rituel tant au Canada qu’aux États-Unis.

L’anneau de fer martelé est protégé en vertu de la loi sur les marques déposées et est porté au petit doigt de la main droite ou gauche par tout ingénieur qui a prononcé l’Engagement au cours d’une cérémonie officielle d’une des Sections. L’anneau est un symbole de la fierté de l’ingénieur envers sa profession et un rappel de l’engagement solennel qu’il a prononcé humblement et volontairement et qui l’oblige à un comportement professionnel suivant des normes très élevées. L’anneau ne confère ni n’indique le droit de pratique du génie. Cette prérogative est du ressort exclusif des associations provinciales d’ingénieurs.

Il y a 28 Section à travers le Canada. La Section 3 est à Kingston. Elle est gérée par des volontaires qui agissent comme gardiens. Ils mènent les rites annuellement, gèrent le registre d’ingénieurs et fournissent des anneaux de remplacement.